Partagez.

Janvier, le mois des résolutions? Pour plusieurs, c’est une tradition. Apprendre à coder, perdre un peu de poids, manger mieux, bouger davantage. Oui sûrement. Personellement je préfère l’exercice des objectifs… personnels, professionnels. J’ai donc couché sur papier, non seulement mes objectifs annuels, mais ceux qui visent un peu plus loin. Ça me permet, lorsque j’ai des décisions à prendre, de me poser cette simple question: Est-ce que ça me rapproche de mes buts?

Pas que je sois à ce point orientée sur les résultats, mais une activité en entraînant une autre, la vie a tôt fait de nous étourdir et de nous emporter dans un tourbillon. Cette année, j’ai aussi eu la bonne idée de revisiter ma liste de l’an dernier et celle d’avant. Surprise! … J’ai drôlement dévié. Ce qui n’est pas une catastrophe en soi, toutefois une réflexion s’impose.

L’an dernier, j’ai ralenti le projet de légèreté pour me consacrer à mon projet d’agence (légère) de branding. Mais puisque celui-ci fait la promotion des entreprises nomades et encourage l’entrepreneuriat,  je reste cohérente. Toutefois, je plonge (et c’est moins léger) dans cette activité au détriment de mes autre projets. Recul (ou stagnation) de mes projets d’édition, de communauté, mes rêves de collection de vêtements, de collection de meubles, d’appartement témoin, de projet pilote de désencombrement sur mon cobaye préféré (mon chéri). Ralentissement des activités de ce blogue aussi. Soyons réaliste… et pourtant j’y tiens et oui, mon enthousiasme est toujours le même.

Pour me le prouver, j’ai relu mon ebook  « Éloge de la légèreté » et… oh boy, j’étais motivée! Mais je persiste et signe. Mes deux complices sont toujours des amis précieux, mais ils ont visiblement leurs propres projets et d’autres chats à fouetter. N’advienne que pourra, je suis maintenant seule maître à bord et le navire, même s’il n’est que chaloupe, ira où je l’amènerai.

Je dresse donc ma liste d’objectifs, bien consciente que le voyage est aussi important que la destination et que les choses ne se passent jamais tout à fait comme prévu, ni à la vitesse prévue, mais que l’important est de garder le cap. Bonne année!

 

Légèreté version début d'année by